Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Bye Bye pétrole, un nouveau carburant arrive en ville
25 novembre 2014

Bye Bye pétrole, un nouveau carburant arrive en ville

Du gaz naturel pour propulser nos camions à vidanges? Gaz Métro, Gaudreau Environnement et GMST l’ont rendu possible au Québec la semaine dernière. Convaincue par les résultats des mises à l’essai de deux véhicules alimentés au gaz naturel comprimé (GNC), Gaudreau Environnement confirme l’efficacité de la technologie. L'entreprise déclare avoir la volonté «de convertir graduellement [sa] flotte de quelque 200 camions à Québec et, éventuellement, [sa] division de Victoriaville», précise Johnny Izzi, directeur général de Gaudreau Environnement.

Pour Éric Desmarais, directeur du marché du carburant chez Gaz Métro, «il s'agit d'une alternative aux produits pétroliers. Le gaz naturel comprimé permet une réduction de 40% sur les coûts du diesel et une diminution de 25% des gaz à effet de serre». De plus, en cas de fuite, le gaz naturel ne fait que s’échapper tout simplement, sans risque de déversement comme le diesel ou l’essence. Finalement, le moteur des camions ainsi alimentés est beaucoup moins bruyant et rend plus silencieux les déplacements dans les collectivités desservies. Autant d’avantages qui ont fait de la technologie une évidence pour Gaudreau Environnement.

 

Concrètement, le ravitaillement d’un véhicule au gaz naturel comprimé est très simple. Faire le plein, c’est un peu comme ajouter de l’air à une bouteille de plongée sous-marine. Cela peut se faire à mains nues et sans surveillance. Il existe deux modes de ravitaillement en gaz naturel comprimé: rapide ou lent. Gaudreau a opté pour un mode de ravitaillement lent, de nuit, qui prend environ quatre heures. Pour faciliter l’opération, Gaudreau a choisi l’installation et la location d’une station de compression privée sur son terrain à Québec. Ce projet a été confié à l’équipe de Gaz Métro Solutions Transport, filiale de Gaz Métro.

 

Avec bientôt 500 véhicules fonctionnant au gaz naturel, le Québec continue son virage vert; et cette fois-ci, c’est au volant d’un camion-poubelle!

 


Pour plus d'info: Communiqué

 

Nous vous suggérons aussi:

  • 29 octobre 2014

    Les camions ne dorment pas au gaz chez Groupe Robert!

    «Nos clients ne nous disent pas où couper, mais ils nous demandent des solutions pour réduire leurs coûts et rester concurrentiels», résume Gilbert Duquette, vice-président, ventes et développement des affaires au Groupe Robert. Sa plus récente idée pour rester chef de file: adapter sa flotte au gaz naturel, une technologie qu'il compte bien imposer dans toute l'industrie. Lire la suite
  • 15 octobre 2014

    Autocarburer sa ville avec son bac brun: une idée de génie!

    Le principe est simple: la ville récupère ses déchets organiques et grâce au procédé de biométhanisation, les transforme en biométhane, du gaz naturel local et renouvelable. La municipalité devient alors productrice de gaz naturel qui, une fois injecté dans le réseau de Gaz Métro, peut être acheminé à l’ensemble des consommateurs gaziers au Québec. Les surplus peuvent ensuite être vendus à Gaz Métro: un profit qui permettra notamment à la municipalité d’améliorer ses services publics. Une fois les infrastructures en place, la Ville prévoit même utiliser ce gaz naturel comme carburant dans ses véhicules municipaux. Lire la suite
  • 21 août 2014

    Décontamination verdissante pour Saint-Hyacinthe

    Dans le cadre du programme ClimatSol, Québec accorde plus de 240 000$ pour la réhabilitation d'un terrain situé au 1090, rue des Cascades à Saint-Hyacinthe. Le projet de réhabilitation du terrain de la rue des Cascades entraînera des retombées économiques importantes pour la Ville de Saint-Hyacinthe. De plus, il prévoit la création de surfaces de végétation et, à terme, le recours aux technologies vertes du bâtiment, afin de réduire la consommation d’énergie de façon tangible. Lire la suite