Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

SAVIEZ-VOUS QU'au point critique de l'eau, l'oxygène détruit les déchets toxiques?
19 novembre 2014

SAVIEZ-VOUS QU'au point critique de l'eau, l'oxygène détruit les déchets toxiques?

L’oxydation hydrothermale supercritique, ou comment traiter écologiquement et de manière rentable les 68kg de matières dangereuses par habitant qu’on retrouve à la surface de la planète? La technologie d’Innoveox détruit les déchets industriels toxiques, et ce, in situ, évitant donc les risques liés au transport et à la pollution. Elle permet aussi de récupérer l’intégralité de l’eau propre issue du recyclage, et de l’énergie positive. Commercialisée au Québec par Kosmos Innovation, elle répondra notamment à l’une des problématiques des sables bitumineux.

Kosmos Innovation a pour mission d’implanter en Amérique de Nord les technologies de traitement des matières résiduelles les plus avant-gardistes au monde, choisissant systématiquement l’approche la plus avancée pour répondre à une problématique donnée. C’est dans ce contexte que Kosmos Innovation a signé le 7 octobre dernier un partenariat pour implanter la technologie d’Innoveox en Amérique du Nord. Cette solution venait d’être identifiée comme l’une des 10 technologies vertes à surveiller en France selon le Prix Cleantech Republic 2014.


Installée in situ, la technologie d’Innoveox permet de traiter les matières dangereuses de l’industrie pétrolière et pétrochimique entre autres; et ce, sur place et avec un nouveau procédé. Comment ça marche? D’abord on amène de l’eau à son point critique (221 fois la pression atmosphérique et 374 degrés). Cette eau se transforme alors en une brume, entre le liquide et le gazeux, dans laquelle toute la partie toxique du déchet va se mélanger. À ce moment-là, on ajoute de l’oxygène, et c’est cet oxygène qui va oxyder et détruire définitivement la partie toxique de ces déchets. Les déchets ne quittent donc plus la zone industrielle. En plus, on peut récupérer la totalité de l’eau issue du processus, les métaux précieux qui en résultent, tout en fournissant au client une énergie positive.


Pour Kosmos Innovation, la volonté de créer une filiale d’Innoveox à Montréal était une opportunité à saisir pour l’économie verte du Québec. «Qu’importe la provenance de la technologie, une fois qu’elle arrive en Amérique, on crée des emplois. Cette création d’emploi se traduit par des activités de R-D et d’adaptation de l’équipement au contexte local, par nos ingénieurs qui optimisent la technologie sans avoir à réinventer la roue!». 

 

 

Pour plus d'info: 

Innoveox en vidéo

Kosmos Innovation

Communiqué sur le partenariat