Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Licence exclusive au Japon, le Dragon québécois retourne à ses origines!
17 décembre 2014

Licence exclusive au Japon, le Dragon québécois retourne à ses origines!

Trouver le bon partenaire, voilà la première des étapes lorsqu’une entreprise de technologies propres cherche à s’internationaliser. L’un des champions québécois de cette stratégie de croissance n’est autre que Ressources Nippon Dragon, qui vient de signer au début du mois une nouvelle entente de licence exclusive avec un partenaire japonais, NDR Japan Co. Ltd.

L'entente comprend l'octroi des droits exclusifs à NDR-J pour la distribution, le déploiement et l'utilisation de la méthode au Japon, un partage 50/50 des bénéfices nets des contrats réalisés par NDR-J et une étroite relation de travail pour la poursuite du développement et la promotion de la technologie.


"Nous sommes ravis de cet accord, car il augmente notre présence et notre visibilité sur la scène internationale. […]. La distribution et la mise en œuvre de la technologie au Japon sont un autre exemple de notre stratégie de distribution et d'expansion globale de la technologie», a déclaré André Savard, Président et chef de la direction de Nippon.


NDR-J a été choisie selon deux principaux critères: l’expérience de l’équipe de dirigeants et son nombre de contacts dans la construction, les travaux de génie civil et les mines. Un combo qui semble porter ses fruits puisque NDR-J est déjà en négociation avec plusieurs propriétaires de mines pour l’implantation de la méthode de minage. La présence du « dragon » s’intensifie donc au Japon, une décision bien pensée... qu’on aurait pu deviner!

 


Pour plus d’info : Communiqué