Créer un produit d’avenir en offrant du fer à faible empreinte carbone

Ressources naturelles

Finaliste: ArcelorMittal Exploitation minière Canada

Développeur de la technologie: Bioénergie AE Côte-Nord Canada (Groupe Rémabec)

Projet: Huile pyrolytique qui substitue l’utilisation du mazout dans son usine de bouletage

Enjeux environnementaux résolus: Usage des énergies renouvelables et stockage d’énergie; Approvisionnement durable et économie circulaire; Contrôle et/ou réduction des émissions de gaz à effet de serre

Lieu d’implantation: Port-Cartier

 

L’innovation en action!

ArcelorMittal Exploitation minière Canada (AMEM) entame la substitution de mazout lourd dans son usine de bouletage de Port-Cartier par de l’huile pyrolytique développée par Bioénergie AE Côte-Nord Canada, faisant partie du Groupe Rémabec/Produits Forestiers Arbec. L’huile pyrolytique est obtenue par le biais d’un procédé de pyrolyse (chauffage de la biomasse en absence d’oxygène). Il en résulte un biocarburant liquide, carboneutre et renouvelable produit à base de résidus forestiers et de ceux d’une scierie adjacente. Ce virage vers une source d’énergie plus propre et renouvelable permettra à AMEM de réduire considérablement les émissions de GES  issues de la production de boulettes d’oxyde de fer, destinées à la fabrication d’acier. Une première entente de trois ans pour la livraison de 16 millions de litres d’huile pyrolytique par année a été conclue. Un prolongement du partenariat est envisagé.Alors que la demande pour de l’acier à plus faible empreinte carbone augmente, l’adoption d’huile pyrolytique permet à AMEM d’offrir aux aciéries un produit plus durable et de se positionner favorablement  dans un secteur en transformation.

Avantages économiques

  • Réponse à la demande pour de l’acier à faible empreinte carbone procure un avantage compétitif 
  • Dynamisation de l’économie régionale par la création d’emplois
  • Positionnement de l’expertise québécoise dans des produits d’avenir 
  • Remplacement du mazout lourd, non renouvelable et produit à l’extérieur du Québec, par une alternative renouvelable et produite localement

Avantages environnementaux

  • Réduction des émissions de plus de 20 000 tonnes de CO2 équivalentes par année (réductions additionnelles avec autres plans de substitution : 57 600 tonnes de CO2 équivalentes par année)
  • Émissions émises lors de l’utilisation de l’huile sont captées lors du cycle de régénération des arbres qui fournissent la biomasse (les résidus forestiers et de sciage)
  • À terme, réduction de 23% de la consommation de mazout dans l’usine de bouletage

Ouverture de l’utilisateur à devenir une vitrine technologique: Oui

Finaliste
Développeur de la technologie